CONFERENCES THEMATIQUES

EDITION 2019 - CONFERENCES THEMATIQUES


AXE 1 - S'IMPLANTER AU CONGO

AXE 2 - POTENTIALITES LOGISTIQUES, TOURISTIQUES ET COMMERCIALES

AXE 3 - FISCALITE

AXE 4 - DEFIS ENVIRONNEMENTAUX



EDITION 2017 CONFERENCES THEMATIQUES

AXE 1 – Aménagement extérieur -Assainissement – Voirie et Réseaux Divers.

AXE 2 - Urbanisme et Architecture

AXE 3 – Construction : quels sont les coûts de la construction au Congo ?

AXE 4 – Développement Durable et Green Habitat

AXE 5 – Informatique et Bâtiment connecté

AXE 6 – Le Financement

AXE 7 – Formation du Personnel

AXE 8 – Déplacement : Comment circuler dans nos villes ?

EDITION 2016

Modérateur général des journées :

Dr Daniel Loumouamou, Géographe-Démographe Maitre Assistant

Inservisité Marien Ngouabi

Mercredi 31 août 2016

Matin

MOT DE BIENVENUE, PAR L’ASSOCIATION 2AGEVUC.

CEREMONIE D’OUVERTURE PAR MONSIEUR MARTIN PARFAIT AIME COUSSOUD-MAVOUNGOU, MEMBRE DU GOUVERNEMENT, MINISTRE DES AFFAIRES FONCIERES ET DU DOMAINE PUBLIC.

PAUSE DEJEUNER

Après-Midi

AMENAGEONS D'ABORD NOS TERRAINS : SECURISATION DE L'ACCES DES POPULATIONS A LA TERRE, PAR L’AGENCE FONCIERE POUR L'AMENAGEMENT DES TERRAINS (AFAT)
Intervenants :

Monsieur Jules César MOUGANI, Chargé des Relations Publiques

Monsieur Célestin MANANGA, Directeur Technique,

Madame Essima TCHICAYA NDION, Directrice des Affaires Juridiques

ACQUISSITION DES TERRES, PAR LA DIRECTION GENERALE DU CADASTRE
Intervenant :

Monsieur ALPHONSES NDINGA KOULA, Directeur Général

L’IMPORTANCE DES ETUDES ET LE CONTROLE DES TRAVAUX CADASTRAUX DANS LA GESTION DE L’ENVIRONNEMENT DE L’ESPACE IMMOBILIER EN MILIEU URBAIN ET RURAL, PAR LE BUREAU D’ETUDES ET DE CONTROLE DES TRAVAUX CADASTRAUX
Intervenant :

Monsieur Jean Claude MOUNDANGA, Directeur général.

Jeudi 01 septembre 2016

Matin

IMMOBILIER : CONTRIBUTION DU CONTROLEUR TECHNIQUE DANS LA PREVENTION DES RISQUES ET ALEAS TECHNIQUES, PAR BUREAU VERITAS.
Intervenants :

Monsieur LAURENT DELANGLE, Directeur Général

Monsieur ABDOU SAMB, ingénieur Génie Civil, Responsable Constructions Congo, 9 ans d’expériences

Monsieur IBRAHIMA SALL, ingénieur Génie Civil, Chef d’Agence Brazzaville, 7 ans d’expériences

Monsieur BENOIT LEHEUDRE, CSPS, Spécialiste Sécurité incendie 12 ans d’expériences

LA COUVERTURE DES RISQUES LIEES A L’HABITAT ET A LA CONSTRUCTION PAR LA SOCIETE ALLIANZ
Intervenant :

Monsieur DEXTER POUELA, Directeur du Développement

LE MANDAT DE GESTION : EXERCICE DE LA PROFESSION D’AGENT IMMOBILIER PAR LA SOCIETE GESTRIM
Intervenante :

Madame Esther DEBOULET, Directrice Générale Adjoint

 GESTION IMMOBILIERE : COMMENT GERER UNE COPROPRIETE ? PAR LA SOCIETE NBY IMMOBILIER CONSEILS
Intervenante :

Madame YANA LOEMBA DELHO, Directrice Générale

PAUSE DÉJEUNER

Après-Midi

COMMENT PRODUIRE PLUS DE LOGEMENT ? PAR LA CONGOLAISE INDUSTRIELLE DU BOIS (CIB).
Intervenant :

Monsieur Giscard Patrick M’POUSSA TOURE, Chef de service Commercial vente National

Vendredi 02 septembre 2016

Matin

COMMUNICATION DU CONSEIL DE L’ORDRE DES ARCHITECTES : L’ARCHITECTURE AU SERVICE DU DEVELOPPEMENT
Intervenant :

Monsieur Remy Philippe MOUYABI, MEMBRE DU CONSEIL DE L’ORDRE

PAUSE DÉJEUNER

Après-Midi

LUTTE CONTRE LA MISERE ET LA PAUVRETE : QUEL ROLE DES ASSOCIATIONS DES TERRIENS POUR LE DEVELOPPEMENT DU CONGO ? Par la Fédération des Terriens du Congo.
Intervenant :

Monsieur Aristide MAMPOUYA, Président de la Fédération.

IMMOBILIER COMMERCIAL : AXE DE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE POUR LE CONGO ? PAR L’ASSOCIATION 2AGEVUC
Intervenant :

Monsieur Désiré BITOUKOU, Membre de l’Association 2AGEVUC.

MOT DE CLÔTURE DU SALON.

DINER DE CLÔTURE

CONGOLAISE INDUSTRIELLE DES BOIS

Création de logements: Comment créer plus de logement?

En commençant àdévelopper des maisons en bois, il y a cinq ans, la CIB a souhaité valoriser le bois issu des forêts locales congolaises, gérées dans le strict respect du développement durable, tout en répondant au mieux, aux souhaits de ses clients.


INTERVENTION DE MONSIEUR DEXTER POUELA, DIRECTEUR DU DEVELOPPEMENT, ALLIANZ CONGO ASSURANCES

Case Courrier : B.P 340
Avenue Pembellot, Résidence Gabriella - Pointe Noire, République du Congo (Brazzaville)

E.mail (principal) : dexter.pouela@allianz-cg.com,
E.mail
: allianz.congo@allianz-cg.com

Standard: +(242) 05.601.12.00, Standard: +(242) 05.032.12.60, http://www.allianz-africa.com


L’assurance construction

L’assurance habitation

Intérêt :

Protection de l’investissement en cours de chantier en lien direct avec la maitrise d’œuvre,

Protection du patrimoine en cours de gestion

Battre en brèche les a priori sur l’assurance, facilité les recours en cas d’incendie…

Comment construire les villes Congolaises de demain?

ARCHITETTURA - PIANIFICAZIONE URBANA E TERRITORIALE - GIS
Cavalcavia Borgomagno, 34 - 35132 Padova
Tel. 049-612838 - Fax 049-613274 - skype: quadrato3090
C.F./P.IVA 04753330283 

http://www.ilquadratosrl.net - e-mail: ilquadratosrl@ilquadratosrl.net

AXE 1 - Acquisition des terrains

Les programmes d’intervention sur la qualité urbaine requièrent non seulement la capacité de créer des projets mais aussi la disponibilité de ressources adéquates pour développer plusieurs interventions.

La promotion du marché foncier et des logements est l’outil qui peut fournir à la « gouvernance » de la ville les ressources nécessaires pour les programmes d’intervention urbaine de chacun et pour garantir les investissements de la part des particuliers.

Le développement du marché foncier n’est pas seulement une nécessité financière ; s’il est réglementé de manière adéquate, cela devient un outil d’amélioration de la qualité urbaine.

Outre les modalités et les limites de développement des prix des terrains et des logements, le règlement doit être conforme aux normatives urbanistiques qui prévoient les règles suivantes afin d’obtenir une gestion correcte du marché foncier et immobilier :

La mesure minimum des parcelles ;

La dimension minimum des logements ;

Le coefficient d’occupation du sol ;

Le zonage qui identifie l’usage prévu des différents terrains et l’intensité d’utilisation du terrain urbain.

Les normes doivent permettre à la densité et à la structure urbaine d’évoluer vers une urbanisation non dispersive.

Outre le marché et sa valeur foncière et immobilière conséquente, il est tout autant important de développer le marché hypothécaire primaire.

Afin d’atteindre cet objectif, il est nécessaire d’avoir :

Les titres fonciers ;

Un cadastre ;

Le pouvoir d’exécuter les contrats ;

Les procédures de saisie des biens hypothéqués ;

Des règles équitables et transparentes en matière de garantie.

Si le marché hypothécaire primaire existe déjà, il sera alors possible de développer un marché secondaire afin de permettre aux Instituts financiers de proposer des capitaux pour les investissements à long terme.

Il existe une autre méthode capable de développer le marché foncier et immobilier : la mise en place de microcrédit. Cela peut permettre aux personnes et leurs familles de construire leur propre logement tout en ayant accès aux prêts.

Le microcrédit est aussi accessible aux personnes avec un revenu faible.

Enfin, il est opportun de développer le marché des logements à louer car cela peut devenir une solution adaptée aux familles les plus petites, les plus jeunes mais aussi les plus pauvres.

Ce marché facilite aussi la mobilité de la main d’œuvre et libère des capitaux pour d’autres types d’investissement.

Les terrains étant de propriété publique, les municipalités pourraient prédisposer des plans de vente/concession de longue durée pour des constructions d’objectifs urbanistiques précis de la part d’investisseurs privés et/ou pour la construction de logements de la part de la municipalité pour être vendus ou loués. Cela évitera l’installation de quartiers informels et la municipalité pourra acquérir des ressources financières importantes pour ses bilans.

La vente de biens fonciers publics peut constituer une ressource utilisable comme soutien dans des situations de vulnérabilité et/ou de difficulté économique.

AXE 2 - Urbanisme et architecture : quels sont les outils de la politique urbaine ?

L’activation de plans urbanistiques permet de définir la densité et la structure urbaine. D’ailleurs, ce sont ces plans qui déterminent la valeur de marché des terrains et des logements et qui représentent les éléments principaux de la politique urbaine.

Afin de promouvoir un développement urbain adéquat capable d’éviter la formation de quartiers informels, les villes ou autres domaines publics doivent anticiper l’augmentation rapide de la population en prévoyant des réglementations adaptées et en proposant des terrains destinés aux nouveaux quartiers périphériques.

Les plans urbanistiques consentent d’identifier les interventions nécessaires pour un développement urbain équilibré, de réguler le marché foncier et d’activer les interventions des initiatives privées pour la reconversion des quartiers des centres historiques, probablement en dégradation, en leur permettant une revalorisation, et ce grâce aux particuliers. De plus, ces plans urbanistiques consentent de prévoir la création de nouveaux quartiers à partir des ressources qui dérivent du marché foncier.

Les interventions de reconversion et celles de nouvelle institution doivent être accompagnées de réseaux de services (eau, égouts) et technologique (électricité, illuminations publiques, téléphone, etc…) mais aussi d’un système de collecte et d’élimination des déchets solides urbains.

Des nouvelles modalités de construction existent et permettent les interventions progressives, dont la gestion des eaux usées à filtration verticale (prévue par Kintélé) et les réseaux mini-grid pour la fourniture d’eau potable ou pour la gestion de l’électricité produites par des énergies renouvelables (photovoltaïque et éolique en particulier).

AXE 3 - Création de logements : comment créer plus de logements ?

L’activation des outils de la planification urbanistique et du marché foncier - dans le cadre d’une stratégie des Institutions publiques et de la Municipalité particulièrement - permettra de développer, pour l’initiative privée comme pour l’initiative publique, la construction d’infrastructures et de logements.

Aujourd’hui, de nouvelles techniques sont disponibles et capables de consentir la construction de logements à des prix compétitifs et durables dans le temps mais aussi de les réaliser rapidement afin d’assurer un développement de la construction de logements et dans la création de quartiers nécessaires pour accueillir de nouveaux citoyens.

AXE 4 - Immobilier commercial : axe de développement économique pour le Congo ?

Le Congo est en train de développer un acte significatif de modernisation et d’une croissance de la qualité de vie qui prévoit :

La construction d’un réseau d’infrastructures (routes, voies ferrées, transport public) et d’un réseau technologique grâce à l’eau potable et l’électricité,

Un plan de développement des villes mineures, la « municipalisation accélérée »,

Les interventions d’assainissement des quartiers précaires de Brazzaville et de Pointe Noire,

Le plan pour les villages ruraux

La création d’une nouvelle ville à Kintélé.

Le Plan régulateur de la Capitale et le Code des marchés publics est en cours de préparation. L’ensemble de ces éléments souligne une stratégie qui suppose le développement du marché foncier et immobilier et le modèle mis en place pour le projet Kintélé – dans lequel sont prévus les interventions publiques, les vastes espaces à disposition de l’initiative privée. Ce dernier représente un exemple de succès étant aussi doté d’un outil adapté à la gestion de la propriété des terrains et des logements ainsi que des contrats pour la fourniture des services.

A partir de la « nouvelle ville de Kintélé » il est possible de lancer un développement immobilier commercial et de développer les potentialités du marché foncier ainsi qu’immobilier comme élément essentiel pour promouvoir le développement économique.

Le succès des investissements à Kintélé permettra de souligner et de proposer à nouveau ses caractéristiques de conception et de réalisation dans d’autres réalités congolaises. De cette manière, cela contribue au développement économique et à la croissance du bien-être.

Il Quadrato Srl dott.ssa Fiorella Peraro

Arnaud Guillaume Kouka

Ingénieur Voirie Réseaux Divers
Responsable adjoint du service assainissement de l’Établissement Public Territorial 11
Président de l’association Urbanise C1+, association spécialisée sur les questions d’urbanisme et de l’aménagement du territoire au Congo Brazzaville.

Sujet 1 : L’Urbanisme au service du développement cohérent de la ville congolaise.

Depuis des décennies la ville congolaise qui subit une pression démographie très forte se développe dans l’anarchie, sans qu’aucune stratégie de développement ne soit mise en œuvre par les pouvoirs publics, conséquence les conditions de vie des populations se sont considérablement dégradées : l'absence d’eau et d’électricité, déficit de logements, de voiries urbaines et de services publics, etc.

Comment les outils de l’urbanisme, mis en place en tenant compte des réalités socio-économiques et en renforçant le cadre juridique, peuvent-ils aider au développement de la ville congolaise ?

Les objectifs de la conférence:

éclairer les participants sur les notions de base de l’urbanisme,

aborder la planification urbaine,

expliquer pourquoi les tentatives de planification urbaine des années 1980 ont échoué,

faire des propositions pour mettre en œuvre des politiques d’urbanisme adaptées à nos réalités.

Sujet 2 : Comment produire des quartiers équipés et viabilisés?

La ville congolaise soumis à une pression démographique importante, le taux de croissance urbaine est de plus 2,5 % par an, s’étale de plus en plus loin. Les populations à la recherche de terrain à bâtir bon marché achètent des terrains de plus en plus éloigné du centre. Malheureusement les nouveaux quartiers sont essentiellement lotis par les propriétaires fonciers coutumiers qui se contente d’effectuer de simples opérations de remembrement parcellaire sans viabiliser et équipement en services publics ces quartiers.

Les objectifs de la conférence:

faire une brève description du cadre juridique foncier au Congo;

expliquer ce qu’est la viabilisation et l’équipement de terrains;

faire des propositions pour financer la viabilisation et l’équipement des terrains avant mis en vente.

Sujet 3 : Comment apporter des réponses aux problèmes récurrents d’inondation au Congo Brazzaville?

Depuis plusieurs années, les saisons de pluies sont devenues des périodes d'angoisse pour les populations vivant à Brazzaville et Pointe-Noire. En effet, il suffit qu’il pleuve toute une journée ou pendant plusieurs jours successivement pour que des quartiers entiers se retrouvent sous plusieurs centimètres d’eau. Ces inondations, en plus des dégâts matériels importants qu’elles peuvent causer, se soldent parfois par des drames humains. Les pouvoirs publics semblent être dépassés par le phénomène et ont jusqu’à présent été incapables d’y apporter des explications et des solutions.

Les objectifs de la conférence :

tenter d’expliquer la recrudescence des inondations en zone urbaine;

les outils de prévention contre le risque d’inondation;

plaidoyer pour la remise en cause du système de gestion des eaux dans notre pays depuis des décennies;

système d’assainissement et de drainage des eaux pluviales modernes.